Retour  l'accueil

L'eau naturellement pure - Syndicat Intercommunal des Eaux de la Rgion Grenobloise
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

La coopération décentralisée

 Page en cours d'actualisation. Merci de votre compréhension.

carte ressources eau disponible par personne et par an Depuis 1947, le Sierg porte haut la notion de solidarité entre ses communes adhérentes (7 à l’origine, 33 en 2013). Depuis 1998 cette solidarité se développe au travers d’un soutien financier apporté aux communes adhérentes ou aux associations qu’elles parrainent dans leurs actions à destination des populations qui manquent cruellement de réseaux d’eau potable et d’assainissement. Une action renforcée en 2005 dans le cadre de la loi dite loi Oudin-Santini (loi 2005-95 du 9 février 2005) qui permet aux collectivités territoriales et notamment aux Syndicats mixtes chargés des services publics d’eau potable et d’assainissement d’affecter jusqu’à 1% de leur budget au financement d’actions de coopération et de solidarité internationale dans les secteurs eau et assainissement. Ce qui sera le cas à en 2014 pour le Sierg. [Carte de l’ONU sur les ressources en eau disponible par personne et par an.]

Mais encore...

La loi Oudin-Santini fête ses 10 ans.

Communiqué de Presse de pS-Eau : Solidarité Internationale pour l'eau. La loi Oudin-Santini fête ses 10 ans

Depuis le 9 Février 2005, la loi dite Oudin-Santini autorise les collectivités territoriales, les syndicats des eaux ou d'assainissement et les agences de l'eau à consacrer jusqu'à 1% des recettes des services d'eau et d'assainissement à des actions de solidarité internationale dédiées à ce secteur. Dix ans après son adoption, cette loi pour la coopération internationale en faveur des plus démunis a permis de contribuer significativement aux avancées vers les Objectifs du Millénaire pour le Développement (réduction de moitié des personnes ne bénéficiant pas d'un accès à une eau propre à la consommation et à un assainissement de base dans le monde). L'engagement indéfectible des ONG, fondations et acteurs locaux des pays du Nord et du Sud a permis de mobiliser cette coopération de manière de plus en plus fréquente. Bilan. 200 millions d'euros mobilisés par les collectivités françaises et les agences de l'eau pour développer de nombreux projets et tisser de solides liens avec les acteurs du Sud, inscrivant ainsi dans la durée la solidarité pour l'eau et l'assainissement ; 15 millions d'euros prévus en 2015 par les Agces de l'eau ; 1000 projets en 10 ans, au bénéfice d'une cinquantaine de pays différents. Les perspectives. Aujourd'hui 1,8 milliard de personnes dans le monde utilisent toujours une eau contaminée par des bactéries fécales (OMS-UNICEF 2014) et 2,5 milliards n'ont pas accès à des toilettes décentes (JMP 2014). Pour poursuivre l'action que permet la loi Oudin-Santini concrétise l'espoir que l'accès à l'eau et à l'assainissement devienne le lot de tous et favorise le développement tant au Sud qu'au Nord, dans l'Europe pauvre, au moyen de nouveaux partenariats pour des projets innovants. Il s'agit d'une contribution concrète de notre pays pour atteindre les nouveaux Objectifs de Développement que la communauté internationale arrêtera pour les 15 années à venir lors de l'Assemblée Générale des Nations Unies de septembre 2015. e pS-Eau, le PFE et les Agences de l'eau organiseront en juin prochain une manifestation pour fêter l'anniversaire de la loi Oudin-Santini, et rassembler tous ceux qui, à leur échelle, s'impliquent et s'engagent pour cette cause.

pS-Eau. Dix ans de partenariats solidaires et structurants.

Pour célébrer de dixième anniversaire de la loi Oudin-Santini, et faire le bilan de dix années du dispositif, le pS-Eau et ses partenaires, la Coalition Eau, le Partenariat français pour l'eau, la Mairie de Paris, le SEDIF, le Ministère des Affaires étrangères et du développement international, et l'Agence française de développement, organisent le mercredi 17 juin 2015, une conférence-débat sur la coopération dans le domaine de l'eau et lancent  la campagne des "élus de l'eau" pour mobiliser davantage autour de cette cause. Retrouvez ci-joint (en cliquant sur l'image), le dossier de presse de l'association pS-Eau.

Les principales étapes de la coopération pour le Sierg.

Depuis sa création en 1947, le Sierg porte haut la notion de solidarité entre les communes adhérentes et, depuis 1998 solidarité en apportant son soutien financier aux communes adhérentes ou aux associations qu'elles parrainent dans leurs actions à destination des populations qui manquent cruellement de réseaux d'eau potable. Cette action s'est renforcée en 2005 avec la Loi 2005-95 du 9 février 2005 dit loi "Oudin-Santini" qui permet notamment aux Syndicats mixtes chargés des services publics d'eau potable et d'assainissement d'affecter jusqu'à 1 % de leur budget au financement d'actions de coopération et de solidarité internationale dans les secteurs eau et assainissement.

Le Sierg s’est alors inscrit dans l'élan de solidarité qui a suivi le raz de marée (tsunami) qui a touché l'Asie du Sud en 2004 (deux subventions exceptionnelles ont été versées en 2005 et 2006 pour un montant total de 20 000€). Le 5 novembre 2009, organisée par le Sierg une rencontre entre l'Agence de l'Eau, le réseau pS-Eau, les associations et les communes qui les soutiennent a eu lieu au Siège Social du Sierg. Suite à cette réunion le Sierg a accepté d'être porteur de projet auprès de l'Agence de l'Eau pour deux associations : le Comité Echange Isère Kivu et Tétraktys, dans le même temps où il a aidé financièrement une vingtaine d’associations dans leurs projets.

Pour prolonger cet engagement que l’on retrouve sans sa charte adoptée en 2006, le Sierg a tout naturellement adopté lle Pacte pour l’eau d’Istanbul (le 19 octobre 2011).En 2012, le Sierg s’est impliqué concrètement dans la défense de ce bien commun qu’est l’eau en participant au Forum mondial de l’eau qui avait lieu en France à Marseille du 12 au 17 mars et en organisant ses propres manifestations.

Les actions soutenues par le Sierg.

Deux types d’actions sont soutenues par le Sierg :

- Subventionner les associations qui ont des actions dans le domaine de l'Eau potable et de l'assainissement. Sont ainsi éligibles, dans les limites du budget disponible de l'exercice concerné, les demandes émanant des communes adhérentes au Sierg ; des organisations installées sur le territoire du Sierg ou des organisations ayant une action sur le territoire du périmètre du Sierg. Elles concernent les actions relatives à l'eau potable (adduction ou distribution) et/ou concernant l'assainissement. Les aides sont accordées dans la limite de deux fois dans le même mandat municipal et pour un montant plafonné de 30% à 40% du coût total de l'objectif dans la limite de 5 000€ par an. D'autre part les associations s'engagent à faire un retour au Sierg par une information régulière de l'état d'avancement, un bilan de l'action, la production du justificatif de la dépense et, le cas échéant, la restitution des fonds en cas de non utilisation. Un dossier de demande de subvention est envoyé aux associations qui font une demande d'aide qui seront ensuite étudiées par la commission de Coopération décentralisée qui se réunit deux fois par an.

- Apporter son soutien aux associations dans leur demande de subvention auprès de l'Agence de l'Eau. La collectivité territoriale qui soutient une Association dans ce cadre doit alors s'impliquer en particulier sur le plan technique en réservant un minimum de temps pour un suivi un peu rapproché (suivi du montage financier et suivi technique) avec au moins une visite sur place par un technicien ou un élu ; la subvention est versée à la collectivité qui la reverse à l'Association (30 % au début des travaux et le reste à la fin des travaux), ce qui implique que la collectivité fasse l'avance à l'Association. Subvention Agence de l'Eau : 50 % des travaux (80 % des études préalables). C’est dans ce cadre qu’un technicien du Sierg s'est rendu dans le village de Rukobero dans la région du Sud Kivu au Congo du 13 au 20 août 2011.

Témoignages reportage...

Durant l'été 2012 une stagiaire a travaillé au Sierg sur la Coopération décentralisée : bilan des actions, perspectives, nouvelles actions... Dans ce cadre, Mlle Lachaize a réalisé un diaporama alimenté par les témoignages oraux de trois représentants d'associations soutenues financièrement par le Sierg. Nous vous invitons ici à découvrir ces témoignages imagés.

Problème sur le site. Diffusion momentanément impossible.

Le Sierg et le Forum mondial de l'eau.

logo forumEn mars 2012 le Sierg a tout naturellement participé au Forum mondial de l'eau qui se tenait en France à Marseille. C'est dans ce cadre que notre Syndicat a adopté le Pacte pour l'eau d'Istanbul. Vous trouverez l'ensemble des éléments produits lors de ce Forum qui a lieu tous les quatre ans (en 2008 en Turquie à Istanbul et en 2016 en Corée du Sud) sur ce lien.

Revue de presse.

Des éléments de réflexion à retrouver dans notre revue de presse ou encore en visitant notre rubrique Dire, lire et voire l'eau.

Des liens avec la coopération décentralisée.

Des liens vers différents organismes.

CommuneEauTerre.

Le pS-Eau. Programme Solidarité Eau et sa nouvelle version du guide "Développer les services d'eau potable, 18 questions pour agir".

Ministère des Affaires étrangères.

Région Rhône-Alpes.

Le Conseil général de l'Isère et son cahier de la coopération décentralisée pour un développement durable.

ResaCoop.

Cités unies France.

Commission nationale de la coopération décentralisée.

Nous contacter.

Pour nous contacter, une adresse liée à la coopération décentralisée du Sierg.

Le Sierg : l'eau naturellement pure !

Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région Grenobloise
Le Verseau
1, rue de Normandie
CS 10277. 38432 Echirolles cedex
Tel : 04 76 33 57 00
Fax : 04 76 23 27 12
info@sierg.org
Accueil |  Plan d'accès |  Contact. |  Plan du site |  Réalisation : Business & Decision Eolas