Retour  l'accueil

L'eau naturellement pure - Syndicat Intercommunal des Eaux de la Rgion Grenobloise
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Ils disent Non à la Step.

 Page en cours d'actualisation. Merci de votre compréhension.

L'Apéro à l'eau pour dire Non !

Les habitants s'organisent pour dire non au projet de Step à Gavet de plus en plus incompréhensible. Avant qu'une décision irrémédiable soit prise, ils invitent l'ensemble des habitants de la vallée de la Romanche et de la région grenobloise à interpeller leurs élus locaux à qui ils ont par ailleurs écrit ainsi qu'au président de la République dont le chef de cabinet a répondu (réponse ci-contre) : La correspondance que vous avez adressé au président de la République lui est bien parvenue. M. François Hollande m'a confié le soin de vous assurer de toute l'attention portées aux préoccupations que vous lui avez soumises, concernant les conditions de mise en oeuvre du projet d'assainissement collectif de la Basse-Romanche. A sa demande je n'ai pas manqué de transmettre votre courrier au préfet de l'Isère, afin qu'il soit procédé à un examen attentif de votre intervention. Vous serez tenu directement informé, par ses soins, de la suite qui sera réservée à votre demande".

Le collectif l'Apéro à l'eau vous invite à découvrir son blog et à intervenir, vous aussi, pour faire abandonner le projet de station d'épuration à Gavet et faire prendre en compte l'alternative Aquapôle.

L'Association de défense des habitants de Gavet Clavaux (ADHGC).

L'ADHGC, Association de défense des habitants de Gavet - Clavaux s'expriment également sur le net. Retrouvez ci-dessous plusieurs de ces interventions.

L'association ADHGC au Journal officiel.

Projets Romanche : mensonges et incompétences !

Des habitants contre la Step de Gavet.

Le Saco (Syndicat d’assainissement du canton de l’Oisans) organise une réunion publique vendredi 25 octobre à Rioupéroux (Livet-et-Gavet) dans sa salle des fêtes avant l’enquête parcellaire qui débutera début novembre prochain. Nombre d’habitants du secteur, et notamment de Saint-Barthélémy-de-Séchilienne, ont adressé une pétition à M. le préfet de l’Isère (environ 60 signatures) démontrant que de plus en plus de gens sont opposés à la création d’une Step à Gavet. Mais, aucune réponse de la part du Saco ce qui fait dire aux habitants que "l'indifférence est pire que le refus !". Ils appellent donc le maximum d’habitants à se rendre à cette réunion pour interpeller les élus et réclamer d’être entendu.

C’est également le cas d’une habitante d’Echirolles qui invite les échirollois et tous les habitants de la région grenobloise qui bénéficient "de l'eau naturellement pure du Sierg" et face à cette situation où "la pureté de cette eau risque d'être menacée par la construction d'une station d'épuration proche des captages (…). Malgré un vote contre de 32 communes adhérentes au Sierg, le Préfet est passé outre et semble valider ce projet alors que le Sierg a fait une proposition adéquate à tous points de vues : le raccordement au collecteur qui est relié à la grosse station d'épuration de la Métro au Fontanil ; celle-ci étant prévue pour recevoir ces apports supplémentaires d'eaux usées. (la pétition du Sierg a recueilli plus de 1550 signatures)". Et de conclure : "Une réunion importante est organisée par le Saco. Celui-ci préconise d'installer cette station avec une station de relevage des eaux usées. Il s'agit d'une réunion publique à laquelle il faudrait être nombreux pour faire entendre la prise en compte de l'intérêt général des 220 000 habitants qui composent ces 33 communes et qui tiennent à la qualité de leur eau". Dans le même temps, M. Issindou, député, a été interpellé lui aussi : "Comme beaucoup de contribuables, imposables ou non, l'inquiétude est grande de voir qu'un risque, même éventuel, est envisagé. Il pourrait conduire à altérer notre qualité de vie. Alors même qu'une proposition du Sierg, juste à tout point de vue, n'est pas prise en compte. Il s'agit d'un sujet bien sûr que vous n'ignorez pas. La plupart des habitants de la vallée sont comme moi débordés par leur quotidien. Mais nous restons attentifs, néanmoins, autant que faire se peut, à notre niveau de citoyen". Et de conclure : "Nous sommes sûr(es) que vous ferez accepter le bon sens. Il ne peut pas en être autrement. Nous avons besoin de vous pour faire prendre en compte l'avis des habitants. Cela dans l'intérêt des générations futures comme dans celui, aussi, de l'Etat au service des contribuables qui l'ont mis en place et espèrent n'avoir pas à subir de "déception supplémentaire". Nous serons nombreux(ses) a apprécier votre présence et votre soutien. Nous en avons besoin pour la prise en compte du bienfait de tous".

Pour contacter l’initiatrice de cet appel.

La commune de Livet-Gavet contre la Step.

DL Gilbert Dupont dans le Dauphiné libéré du 19 septembre 2012 "frustré par cette décision".

 Des habitants de Livet-Gavet, et des élus du Sierg le 29 juin à Pont-de-Claix.

Pourtant directement concernée par ce projet de station d’épuration, la commune de Livet-Gavet s’y oppose elle aussi. « Bénéficiant » à son entrée amont d’un centre de traitement des déchets ménagers, le maire et son Conseil municipal, ainsi que les habitants, rejettent fermenent l’idée d’une entrée à l'aval de la commune ornée d’une station d’épuration. "Nous avons l'impression d'être la poubelle de l'Oisans", déclare le maire Gilbert Dupont. Ils le clamaient  lors de la manifestation du 29 juin à Pont-de-Claix avec une banderole pqui a depuis été accrochée sur la route de Gavet.

livet Sur la route de Gavet.

Des élus et des citoyens soutiennent le Sierg.

Au-delà des 32 maires des communes adhérentes et de leur Conseil municipal, des élus ont clairement pris position pour soutenir l'action du Sierg, tel le sénateur Michel Savin qui a "relayé à [son] tour, [l]es demandes d’audience (auprès du ministère de l'Ecologie, NDLR), afin de [nous] apporter [son] appui". Parallèlement, le sénateur Bernard Saugey a indiqué être « soucieux de [nous] apporter [son] aide » prenant toute la mesure de ce « projet qui représente une véritable menace pour la qualité de l’eau de l’agglomération grenobloise ». Quant à elle, la sénatrice Annie David vient à son tour d'interpeller les ministres de l'Ecologie et de l'Intérieur pour que soit enfin pris "en compte la solution alternative proposée par le Sierg, et ainsi faire reconsidérer la réalisation de la station d'épuration de Livet-et-Gavet par les services du préfet". François Brottes, député a demandé au préfet de l'Isère qu'il lui expose sa position considérant que "les communes adhérentes disposent à ce jour d'une eau d'excellente qualité" et que les élus "s'inquiètent donc légitimement du danger que ce projet ferait courir à la ressource en eau potable".

Entres autres initiatives, le Siadi (voir ci-dessus), le Conseil municipal de Fontaine, de Notre-Dame-de-Mésage... ont chacun voté une délibération de soutien au Sierg. Le maire de Poisat a quant à lui écrit aux cinq sénateurs et aux cinq députés du sud-Isère afin qu'ils appuient la position du Sierg, et le maire de Villard-Bonnot a quant à lui interpellé F. Brottes, député de sa circonscription, afin qu'il fasse part de la solidarité de sa commune envers la position du Sierg et que "la solution gravitaire avec raccordement à Aquapôle soit sérieusement étudiée". De son côté, la commune de Pont-de-Claix rend compte sur son site internet, de la manifestation du 29 juin dernier. Le 13 août dernier c'est au tour de la commune d'Allemont de délibérer unanimement dans le sens du Sierg en  demandant au préfet de l'Isère "de faire étudier la solution gravitaire avec raccordement à Aquapôle".

Des habitants nous adressent également des messages de soutien, comme Christian Rouvidant, ancien géomètre expert de Vizille, écrit au Sierg : « Tout comme le Sierg, je suis surpris par la solution retenue laquelle aurait dû au minimum faire l'objet de "réserves" sévères de la part du commissaire enquêteur. Toujours commissaire enquêteur depuis désormais 40 ans, je rappelle que j'avais au travers de réserves très sévères, donné un avis quasi défavorable au projet de Step de Laffrey en suggérant plutôt de raccorder le réseau à celui du Siadi, solution finalement retenue, financièrement plus rentable à moyen et long terme, écartant toute pollution par dysfonctionnement de la station et préservant l'intégrité des eaux du Sierg ». Ou encore celui-ci qui nous écrit en accompagnement de sa signature sur notre carte pétition (ci-dessus) : "Veuillez trouver ci-joint la pétition signée en qualité de responsable commercial d'une société spécialisée dans la construction de station d'épuration pour le milieu industriel. Je suis doublement concerné par cette démarche car natif de Saint-Martin-d'Hères, j'ai toujours revendiqué à travers mon travail la qualité de l'eau du bassin grenoblois. Des solutions techniques et économiques existent".

Sensible à ce risque qui pèse sur l'eau naturellement pure du Sierg, Denis Cheissoux, producteur animateur de l'émission CO2 mon amour sur France inter (tous les samedis de 14h à 15h) y a consacré un sujet le 6 octobre 2012.

banderoles du Sierg Sur le site de Vizille, visible depuis la route en direction de l'Oisans

Elus, techniciens, citoyens, responsables d'entreprise, etc. vous aussi écrivez-nous, transmettez-nous vos messages et signatures de soutien à info@sierg.org

Le Siadi jamais associé au projet de Step par le Saco.

siadi1siadi2siadi3Le Siadi (Syndicat intercommunal d'assainissement du Drac inférieur) "s'étonne de n'avoir jamais été associé à ce projet [de station d'épuration de Gavet, NDLR] pour étudier la solution gravitaire, compte tenu des installations existantes qui à l'époque, avaient engendré des montants d'investissements importants" déclare son président, M. Jean-Pierre Chavant, dans une lettre adressé au préfet de l'Isère le 29 juin dernier. Son Comité syndical réuni le 26 juin 2012 a décidé de prendre une délibération approuvée à l'unanimité reprenant les termes évoqués dans ce courrier, qui "rappelle que le Siadi dispose d'une infrastructure correctement dimensionnée dès l'origine pour permettre le transport des effluents vers Aquapôle", et "propose que le transport des effeluents rejetés par les communes de Séchilienne, Saint-Barthélémy-de-Séchilienne, La Morte et Livet-et-Gavet soit effectué en tenant compte des infrastructures existantes et futures du Siadi". A lire en intégralité ci-contre.

Signez la pétition pour défendre notre eau potable.

Déjà en 2008 des milliers d'habitants avaient signé la pétition initiée par le Sierg. Malheureusement, celle-ci est toujours d'actualité. Vous pouvez de nouveau la signer et la faire signer autour de vous, en téléchargeant la carte ci-dessous et nous la retourner par courriel à info@sierg.org . Vous pouvez également l'imprimer et nous la renvoyer par La Poste à : Sierg. Le Verseau. 1, rue de Normandie. 38130 Echirolles.

Aujourd'hui encore, la signature de la pétition est possible et importante. Nous en avons notamment reçu une le 19 juillet 2012 accompagnée de ce message : "Veuillez trouver ci-joint la pétition signée en qualité de responsable commercial d'une société spécialisée dans la construction de station d'épuration pour le milieu industriel. Je suis doublement concerné par cette démarche car natif de Saint-Martin-d'Hères, j'ai toujours revendiqué à travers mon travail la qualité de l'eau du bassin grenoblois. Des solutions techniques et économiques existent".

 (cliquez sur la carte ci-dessus pour la télécharger)

Revue de presse

Pour suivre l'actualité de ce dossier nous vous invitons à consulter notre revue de presse.

Signez et faites signer la pétition en ligne :

Sauvons l'eau naturellement pure du Sierg. Non ! à la Step de Gavet !

Le Sierg : l'eau naturellement pure !

Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région Grenobloise
Le Verseau
1, rue de Normandie
CS 10277. 38432 Echirolles cedex
Tel : 04 76 33 57 00
Fax : 04 76 23 27 12
info@sierg.org
Accueil |  Plan d'accès |  Contact. |  Plan du site |  Réalisation : Business & Decision Eolas