Retour  l'accueil

L'eau naturellement pure - Syndicat Intercommunal des Eaux de la Rgion Grenobloise
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Inf'eau grand froid et gel.

 Page en cours d'actualisation. Merci de votre compréhension.

L'automne et ses belles couleurs, s'efface petit à petit pour laisser place à la saison du blanc. Avec elle, le froid et le gel. Quelques précautions à prendre pour éviter le pire, car l'eau qui gèle peut être dévastatrice.

Protéger les installations en cas de grand froid et de gel.

Le froid peut être dévastateur pour les installations d'eau potable. Sachez qu'à partir du compteur, vous êtes responsable de son entretien. Donc, quelques conseils sont de mises dès l'arrivée des grands froids sans se laisser amadouer par les éventuels redoux. Parmi les problèmes les plus courants, des canalisations bouchées par des glaçons, des compteurs gelés, des radiateurs cassés ou des pannes de chaudière. Si le dégel doit ramener l’eau certains ennuis peuvent apparaître avec des tuyaus gelés qui ont pu céder sous la pression de la glace et occasionner de sérieuses fuites et inondations. Au registre des situations, si le robinet est ouvert mais que l’eau ne coule pas c'est certainement du fait de gel de certaines portions de votre circuit de distribution d’eau. La solution : attendre une hausse des températures pour que l’eau redevienne liquide. Lorsque les canalisations sont à l’air libre, vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour réchauffer les tuyaux qu’ils ont clairement identifiés comme gelés ou de linges mouillés à l’eau chaude à poser sur les canalisations. Bien entendu, aucune utilisation de flamme de chalumeaux pour raison d'incendie. Ensuite, si la période de froid se prolonge, vous pouvez laisser couler en permanence un mince filet d’eau dans votre évier, cette dépense sera toujours moins élevée qu'une grosse réparation sur votre installation. Le mieux bien sûr est de couper l’eau pour éviter toute fuite ou inondation au moment du dégel, ce qui n'empêchera pas de vérifier après une période de gel l’étanchéité des circuits. Pour ce faire, fermer tous les robinets le soir et relever le chiffre indiqué sur le compteur, et au matin avant d'utiliser de nouveau de l’eau effectuer un second relevé : si l’index de consommation a augmenté, c’est qu’une fuite est à rechercher. Un plombier vous aidera à la localiser.

Des précautions à prendre.

Des précautions sont donc à prendre en amont. Pour une absence de plusieurs jours il est fortement recommandé de couper l’eau et quoi qu'il en soit de protéger le compteur et d'isoler la tuyauterie exposée au froid (à l’extérieur, dans les garages, les caves ou les combles) avec de la mousse ou des plaques de polystyrène en évitant les matériaux qui retiennent l’humidité, comme la laine de verre, la paille, le tissu ou le papier. Penser à vidanger les canalisations qui sont à l’air libre, surtout en cas d’absence prolongée ou pour des résidences secondaires. Il suffit de fermer le robinet d’arrêt situé entre le compteur et la canalisation publique puis d’ouvrir simultanément tous les robinets afin de vider totalement les tuyaux.

Régler les dégâts des eaux.

Pour régler les dégâts, si vous êtes locataire, vous êtes présumé responsable des canalisations éclatées et des dégâts des eaux qui en résultent. Mais si vous prouvez que ces dégradations sont dues à une faute de votre bailleur (logement vétuste, mauvaise isolation …), ce sera à lui de prendre financièrement en charge les réparations. Mais aussi, si vous avez été privé d’eau en conséquence d’une négligence du propriétaire de votre logement, celui-ci peut être contraint en justice de vous verser des dommages-intérêts pour "privation de jouissance". Locataire ou propriétaire, vous pouvez également être indemnisé par votre assurance multirisque habitation. Comme pour la plupart des sinistres, il ne faut pas tarder à déclarer le dommage (délai est de cinq jours). Les frais engendrés par le gel de canalisations sont généralement pris en charge au titre de la garantie "dégâts des eaux" (à vérifier en fonction des contrats).

Quelques liens, quelques conseils...

Quelques liens, quelques conseils... Grand froid : que faire en cas de gel des canalisations (avant et après) ?, les dommages causés, par le gel, quelques conseils pour éviter le gel des canalisations (vidéo), qui est responsable ?...

Notre revue de presse et plus encore.

Sur ces sujets et au-delà concernant l'eau, retrouvez nombre d'articles dans notre revue de presse ainsi que dans notre rubrique dire, lire et voir l'eau.

Le Sierg : l'eau naturellement pure !

Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région Grenobloise
Le Verseau
1, rue de Normandie
CS 10277. 38432 Echirolles cedex
Tel : 04 76 33 57 00
Fax : 04 76 23 27 12
info@sierg.org
Accueil |  Plan d'accès |  Contact. |  Plan du site |  Réalisation : Business & Decision Eolas